Bienvenue sur le site officiel de
Mairie de Juvigny | 51150 - Marne |  contact@juvigny51.fr

Les déchets verts, issus de la tonte de pelouses, de la taille des haies et arbustes, des travaux d'élagage ou de toutes autres pratiques similaires produits par des particuliers constituent des déchets ménagers.

Dès lors, l'article 84 du règlement sanitaire départemental s'applique : le brûlage à l'air libre des déchets ménagers est interdit. Leur traitement doit être réalisé selon les textes en vigueur. Des dérogations ne peuvent être accordées par le Préfet que dans le cas où il est impossible d'utiliser d'autres moyens autorisés pour leur élimination (collecte en porte à porte ou apport volontaire en déchèterie). (aucune dérogation dans la Marne)

Une circulaire ministérielle du 18 novembre 2011 a confirmé cette interdiction considérant que le brûlage des déchets verts :

  • était à l'origine de trouble de voisinages générés par les odeurs et la fumée
  • pouvait occasionner un incendie lorsqu'il est réalisé sans surveillance
  • générait de façon incontrôlée des émissions de substances polluantes dans l'atmosphère toxiques pour l'homme et l'environnement : monoxyde de carbone, oxydes d'azote, hydrocarbures aromatiques polycycliques (composés cancérigènes véhiculés par les particules)…

La toxicité des substances émises pouvant être accrue quand les déchets verts sont associés à d'autres déchets tels les plastiques ou vernis des bois traités.

 Images Gratuites : forêt, bois, flamme, lueur, Feu de camp, feu ...

Solutions de substitution :

  • paillage des végétaux avec les branchages après broyage (certaines enseignes proposent des broyeurs en location) et gazons 
  • apport volontaire en déchèterie ou collecte sélective au porte à porte
  • location de benne (coordonnées du service compétent en mairie)
  • enlèvement par un professionnel (paysagiste, forestier)
  • compostage individuel

Un bon compost doit être situé à l’ombre, être aéré (mélanger toutes les 4 à 6

semaines) et maintenu humide. Il est prêt lorsqu’il sent la terre forestière, l’humus

et s’effrite facilement (3 à 6 mois au printemps/été ou 6 à 9 mois en automne/hiver,

certains composteurs assurant même un compost de qualité plus rapidement).

Les déchets, découpés en petits morceaux, sont déposés en mélange équitable de

matières sèches (bois, rameaux, feuilles mortes, paille…) et humides (gazon,

épluchures, fleurs fanées, herbes non grainées...). Ne jamais déposer de grosses

quantités de gazon humide et compact dans un compost. Pas de terre ou sable, de

cendres, de bois traité ou exotique, de plantes grainées ou malades, de tailles de

thuyas et autres conifères, de litière non biodégradable, de plastique, de métal, de

papier glacé, imprimé ou coloré, de langes jetables.

Certains déchets de cuisine coupés fins ou broyés peuvent être ajoutés : épluchures,

thé, marc de café avec le filtre, coquilles d'œufs, de noix, de moules... Il est

préférable d'éviter les épluchures d'agrumes, la viande, les graisses et les produits

laitiers.

Un gazon coupé court régulièrement (maximum tous les 5 jours en période de forte

croissance) peut être laissé sur place, il constitue un bon engrais, tout en freinant

l’invasion des mousses, son utilisation sur les plates-bandes évite la prolifération des

mauvaises herbes.

Bouse Tas De Compost Point - Photo gratuite sur Pixabay

 

Sources : Bulletin spécial municipal juin 2012 de l'association des maires de la marne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris